Seleccionar página

ORIGINE DIVINE DU NOMBRE SOLAIRE ; COMMENT LE CALCUL MATHÉMATIQUE DIVIN A ÉTÉ FAIT POUR CRÉER LA TERRE ; VOTRE NUMÉRO GALACTIQUE ; SA HIÉRARCHIE SPIRITUELLE DIVINE PARMI LES MONDES DE LA CHAIR .- N° 13.-

Oui fils ; Je sais que vous pensez aux plans célestes, qui sont à l’université ; Je l’ai voulu ainsi, pour que tout ce que tu as promis d’accomplir soit accompli, dans les soleils lointains Alpha et Oméga ; et aussi je veux tester tes frères d’études ; Je sais que pour le moment, ils n’accordent pas d’importance à l’écriture télépathique ; Il était écrit : Nul n’est prophète dans son pays ; mais rien n’est impossible à ton divin Père Jéhovah ; les choses arriveront, comme je vous l’ai dit, il y a bien des années ; ce seront les honorables Dalaï Lamas, ceux qui annoncent au monde, la divine Nouvelle ; Il était écrit que la Révélation divine surprendrait le monde ; comme la surprise causée par un voleur la nuit ; dans la vérité divine personne n’est exclusif ; ce sont tous mes enfants ; de plus, celui qui étant le premier à voir et à entendre ne donne pas d’importance à la Révélation divine, ce fils n’est pas le premier devant le divin Père ; Ce n’est pas à cause de sa propre indifférence ; bien qu’il ait eu l’occasion de l’être ; Cela se traduit par des pleurs et des grincements de dents ; Eh bien, l’attraction amoureuse divine entre l’esprit et ce qui est divin est la chose la plus fascinante pour le sentiment humain ; tout le monde veut être sauvé ; mais presque personne n’accomplit son propre salut ; ce n’est qu’en voyant qu’ils croient ; ne pas voir, cela ne vaut pas la peine de le découvrir ; tel, ajoutez des millions dans votre monde ; le destin de ces esprits sont les mondes de l’indifférence ; triste philosophie ; qu’il ne peut pas entrer dans le Royaume des Cieux ; les humbles y entrent ; que dans le silence de leurs propres souffrances, ils avaient toujours le sourire aux lèvres ; qu’ayant vécu une vie d’exploitation, ils étaient joyeux ; jamais une plainte ; ils étaient comme les enfants.- Je continuerai à expliquer l’origine divine du nombre solaire : chaque nombre est avant tout le monde ; c’est-à-dire que tout nombre est premier, sentiment ; et avant de sentir c’est un commandement divin, en suspension solaire ; c’est-à-dire qu’il attend dans son libre arbitre ; Cette attente peut être éternelle ; car il fonctionne en lui-même, dans le temps céleste ; chaque nombre a une histoire divine ; qui remonte à des galaxies lointaines ; chaque nombre est une philosophie vivante ; chaque nombre est avant la créature qui le pense ; chaque calcul numéral est une alliance divine instantanée de chérubins numéraux ; chaque nombre est premier dans la vie ; car sans le nombre, il n’y aurait pas de vie ; car la vie est un calcul divin, d’autres vies et d’autres nombres ; et les deux sont le produit divin de la divine Boule de Feu vivante ; il y a toutes les causes ; le connu et l’inconnu ; Essayer de pénétrer au-delà du nombre galactique respectif, c’est comme essayer de pénétrer, dans le libre arbitre divin du divin Père Jéhovah ; toute connaissance planétaire a sa limite ; il est soumis à sa propre hiérarchie ; il ne peut pas aller plus loin ; pour chaque nombre avec lequel leurs alliances divines sont nées, apportent en eux-mêmes, leur propre limitation ; ce sont des destins qui se sont alliés, dans le même instant du temps céleste ; et ayant parcouru des distances inédites, elles se concrétisent en une seule ligne solaire ; c’est-à-dire qu’ils mûrissent dans un transfert à la vie matérielle ; Ce transfert comporte un oubli momentané, dans tous les esprits ; des mondes de la chair ; s’il n’en était pas ainsi, la vie humaine ne serait pas une épreuve ; ce ne serait pas un progrès spirituel ; car alors, tout lui serait donné ; aucun effort ne vous coûterait ; il n’y aurait de mérite à rien ; le mérite est la cause d’une difficulté ; en surmontant cela, il y a le triomphe de l’esprit ; la parabole divine l’explique : Tu gagneras ton pain, à la sueur de ton front ; dommage que les hommes aient falsifié cela ; ils ont pris l’argent et exploité leurs frères ; aucun démon qui s’est nourri dans la vie, cette philosophie, n’entre dans le Royaume des Cieux ; passera dans l’oubli, dans le bonheur humain .-

Alpha et Oméga

Oui fils ; Ce dessin céleste enseigne que chaque nombre est infini et a sa propre individualité infinie ; le Soleil Alpha rayonne la Lumière créatrice ; Cette Lumière divine est transportée dans les vaisseaux d’argent ; les navires sont de construction solaire ; c’est-à-dire qu’ils ont un nombre vibratoire matérialisé ; Ce nombre de constructions est le même dans son origine ; C’est la même chose avec laquelle la Terre a été créée ; en d’autres termes, tout nombre trouve son premier-né dans l’espace ; ou parent créateur ; le dessin montre les alliances divines ; le rectangle rouge symbolise les vertus et les passions humaines ; le rayon orange du soleil enseigne que l’avenir de la Terre sera celui du bonheur spirituel ; car pendant des siècles et des siècles, le soleil actuel de la Terre, a entretenu des alliances divines ; il a été enseigné dans l’épreuve de toute vie ; sa psychologie vivante a été la passion ; du jaune, le soleil terrestre deviendra orange pâle ; passer par toutes les nuances ; des éternités plus tard, il deviendra rouge ; Cela signifie que toute création a des transformations ; qu’étant né de l’invisible, il affecte la matière visible ; c’est-à-dire que toute destinée commence dans le monde céleste et finit dans le monde matériel ; les couleurs du dessin montrent que l’étincelle solaire, dont est née la Terre, a traversé de nombreux cieux ; des cieux aux couleurs infinies ; d’autres évolutions ; avec des mondes et des soleils colossaux ; la petite étincelle qu’est la planète Terre actuelle, voyage toujours dans l’espace ; et il voyagera jusqu’à ce que son temps soit écoulé ; la Terre passera ; mais ma Loi créatrice ne passera pas ; elle continue et continuera à créer des mondes et des soleils ; de même que la Terre passera, les planètes infinies auront des terres de toutes les évolutions ; De toutes tailles ; et des soleils colossaux aux couleurs infinies sont passés ; et les mondes ont passé, qui ne sont pas de la chair ; ce sont des mondes solaires colossaux ; mais ils étaient aussi faits de chair ; Ils étaient petits et humbles ; être grand dans le royaume des cieux ; toute leur connaissance apprise dans des mondes infinis est devenue brillante dans leur propre corps physique ; annuler sa propre chair ; et ayant autorité sur elle ; faible est la chair ; car elle est annulée par la connaissance vivante elle-même ; tout esprit commence par les mondes de la chair, qui sont les mondes les plus proches des ténèbres ; plus près des chutes de l’imperfection ; les mondes de la chair sont les mondes des esprits débutants ; qu’ils commencent à connaître des formes infinies de vie ; il faut naître de nouveau, connaître et apprendre de chaque vie ; qui n’est pas né de nouveau, ne s’approche pas du Royaume de Dieu ; il est stationné dans sa propre hiérarchie spirituelle ; la chute des premiers parents terrestres est la conséquence de tout esprit commençant ; exposé aux déceptions, offrant une détermination inconnue ; c’étaient des anges ; dépourvu de toute philosophie planétaire ; ce qui leur est arrivé devait leur arriver ; et cela arrivait ; et cela arrivera de toute éternité ; ma divine création ne se réduit pas à une seule paire d’humanoïdes ; ma création est éternelle et n’a pas de limites ; il ne l’aura jamais non plus ; car à tous les instants de toutes les évolutions, de nouveaux mondes et soleils naissent ; la Loi divine qui disait : Que la Lumière soit et que la Lumière fut faite, se produisait il y a des éternités ; bien avant la naissance de l’humanité terrestre ; Il a été écrit que la création du divin Père Jéhovah n’a ni commencement ni fin ; Et malgré ces enseignements divins, il y a des millions d’enfants qui, lorsque la discussion sur l’origine de la vie universelle est présentée, ne parlent que d’eux-mêmes ; ils croient qu’en eux est le commencement de tout ; Erreur grave ! Il a été enseigné qu’il faut d’abord être humble et minuscule, pour être grand dans le Royaume des Cieux ; ceux-là, qui réduisent tout à eux-mêmes, sont des esprits arriérés ; si arriérés qu’ils nient leur propre éternité ; celui qui nie ma création divine et infinie sur Terre, se verra refuser l’entrée dans le Royaume des Cieux ; le divin Père Jéhovah ne supplie personne ; mais il faut une reconnaissance divine, comme un Père l’exige de ses enfants ; Ces esprits qui me renient sur Terre sont comme saint Thomas ; ils ont besoin de voir d’abord, de croire ; un esprit avancé n’exige rien ; croyez simplement ; a la foi ; et il sait que tout comme le Père divin lui a fait, il a aussi fait ce qu’il ne serait pas capable de faire : La création d’univers infinis ; si chaque créature jouit de la vie ; et il n’en reconnaît pas l’auteur, simplement qu’il est un esprit mauvais reconnaissant ; encore plus ; c’est un fils fier ; que ne sachant rien, puisqu’il ne s’est jamais soucié de la vérité, il ose la nier ; Pauvre de ceux-là ! Comme ils maudiront la naissance ! en reniant le divin Père, ils se renoncent eux-mêmes ; toute pensée a des répercussions sur la matière ; toute pensée du présent construit ou détruit son propre avenir ; Il était écrit : Tout esprit est jugé selon ses œuvres ; voici, toute la justice divine ; Cela signifie expliquer l’Univers et les pensées de chaque créature ; cela veut dire que la matière et l’esprit s’osent ou se répudient ; selon les pensées créées ; car toute pensée se matérialise dans un monde colossal ; toute pensée mûrit dans l’éternité des temps ; et chaque esprit porte en lui son propre ciel ; ou leurs propres enfers ; tout dépend de vos propres pensées ; au test de réussite ; appelé vie humaine ; dans le dessin céleste, un monde peut être apprécié ; entourant ce monde est une zone rose ; symbolise le matérialisme de ce monde ; correspond à la divine Balance rose ; son sens est infini ; et entre autres, cela signifie la lutte mentale de chaque créature humaine ; entre ce qui est à César et ce qui est à Dieu ; César est l’intelligence humaine ; c’est le mondain ; c’est la chose qui passe ; on peut dire : qu’en est-il de César ? ou bien, la Terre passera, mais ma divine Loi créatrice ne passera pas ; cela signifie que toute philosophie humaine, issue de l’intelligence, sera oubliée ; surtout ceux qui, n’ayant pas tenu compte de mes commandements divins, sont devenus des arbres que le divin Père n’a pas plantés ; et ce qui était écrit : Ils seront arrachés de leurs racines ; c’est-à-dire qu’ils passent dans l’oubli ; seule l’expérience reste dans l’esprit ; et cette expérience est jugée dans le Royaume des Cieux ; est jugé, selon l’intention ; selon le degré de pureté ou d’impureté de celui-ci ; la justice divine, partie de la raison divine, que tous ses enfants sont innocents ; car le divin Père Jéhovah crée l’innocence ; et pas de démons ; le diable est le produit d’idées rebelles ; les départs des mêmes enfants ; tôt ou tard, chaque démon, reconnaît sa propre erreur ; elle reconnaît qu’elle n’est rien devant la grandeur divine du divin Père ; chaque démon, essaie d’étendre sa propre fichue philosophie ; on prend des attributions qui ne correspondent qu’au Père divin ; compte en rend ; mais, il était écrit : Tu ramperas, aux pieds de ton Seigneur, pour toute l’éternité ; toute créature qui nourrit de mauvaises idées devient un démon microscopique ; puisque tout héritage part de l’idée la plus simple ; La Sainte Ecriture ; et surtout les commandements divins, avaient et ont encore pour objet de tenir toute créature à l’écart des mauvaises pensées ; ils essaient de ne pas se transformer en démons ; le Verbe divin essaie d’intervenir dans le libre arbitre de chaque créature ; Et il le fait avec modération ; laisser chaque esprit choisir ; par votre libre arbitre ; le Verbe divin, représente le libre arbitre divin, du divin Père Jéhovah ; représente les souhaits du Créateur de la vie ; en quittant le Père divin, que tout esprit choisit, il le fait dans le but, que les œuvres soient proprement telles, de l’esprit ; la détermination divine, naît dans les cieux ; et s’incarne sur les planètes ; ce qui est au-dessus est égal à ce qui est au-dessous ; c’est-à-dire qu’il y a le communisme moral divin ; avec principe éternel et universel ; voici, la morale divine, qui naîtra sur la terre ; le nombre spirituel est égal au nombre matériel ; et une nouvelle philosophie est née dans la coexistence humaine ; celui qui se traduit par le gouvernement patriarcal ; le même qui existait avant que l’homme n’invente l’argent ; ce foutu arbre ; créateur de bien-être et science du bien ; le même arbre philosophique, qui sera maudit, par des millions et des millions, de créatures de tous âges ; dans des cris et des grincements de dents comme l’humanité n’en a jamais vu ; toute philosophie créée par toute intelligence devient vivante ; car elle est issue d’une cause, elle aussi vivante ; la Doctrine du Premier-né, se référant à ce monde invisible ; mais non moins vivant, comme la vie elle-même ; sa propre Doctrine parle d’une éternité vivante ; car, autrement, lui, en tant que Fils de Dieu, ne serait pas éternel ; la Sainte Trinité est partout ; c’est aussi dans l’éternité ; l’éternité n’est pas de la Terre ; mais cela y est enseigné ; parce que la Terre est sortie de l’éternité ; Il a quitté le Royaume des Cieux ; il est sorti des soleils Alpha et Oméga ; appartenant à la très lointaine galaxie de Trino ; Sa place a été annoncée par le divin Premier-né : D’où je viens, vous ne pouvez pas aller ; parce qu’ils doivent naître de nouveau ; ils doivent atteindre plus de puissance spirituelle ; Eh bien, dans chaque logement ; ou planète, on vit avec un magnétisme différent ; vous commencez avec le minimum, et vous allez gros ; Il faut d’abord être petit et humble, pour devenir grand dans le Royaume des Cieux .-

Écrivez : ALPHA ET OMÉGA .-