Seleccionar página

LA NUMÉROTATION DIVINE DANS LES RÉINCARNATIONS HUMAINES ; UNION DE L’ESPRIT ET DE LA MATIÈRE ; COMMENT UN ESPRIT EST NÉ DANS LES SOLEILS ÉLOIGNÉS ; LE MACROCOSME CRÉE LE MICROCOSME ; L’ESPRIT-NOMBRE .-

Oui fils ; Je vais vous faire savoir comment une vie est faite ; il faut distinguer trois créations en une ; le premier est la naissance d’un esprit ; la seconde son union avec la matière d’une future planète ; et le troisième la maturité entre la chair et l’esprit ; c’est-à-dire la naissance d’une créature sur une certaine planète ; Cette Révélation divine correspond au système de vie de votre planète Terre ; système connu dans le Royaume des Cieux, comme monde de la chair ; un système presque inconnu dans le reste de l’Univers ; tout le monde comme la Terre est un monde poussiéreux ; les planètes colossales et la vie éternelle appartiennent au macrocosme ; les mondes de l’éternité ne sont pas de chair périssable ; ils ne pourrissent pas ; ils se transforment avec leur propre esprit ; et c’est son état permanent et naturel ; En expliquant comment le fondement humain a été créé, l’oubli momentané de son passé est soulevé pour la Terre ; parce que les esprits humains l’ont demandé ; ils ont demandé à être éprouvé ; ils ont demandé une preuve de vie ; et ils ont demandé à la fin de l’épreuve, d’être jugés ; Tout calcul qui entre dans la formation d’un esprit est un calcul solaire ; et tous ses éléments sont du même Univers ; tout part du centre même d’un tout ; que tout est infini ; donc le centre même d’un tout est relatif ; il existe de nombreux points de départ ; mais en même temps ils ne font qu’un ; les éléments viennent de derrière ; ils remontent à des âges et des espaces, qui ne pourront jamais être étudiés par l’évolution humaine ; car chaque esprit dans son éternité est dispersé ; emprunter des chemins infinis qui le conduisent à tant d’éternités ; le même esprit de progrès, c’est de quitter les éternités ; car il forme le sien ; il est propriétaire de sa matière ; de son propre ciel ; de même qu’il est maître de ses propres actions ; d’où sort sa propre éternité ; Il était écrit que chacun fait son ciel ; qui découlent d’actes propres et vivants ; donner une continuité à ce qui a déjà été commencé ; l’un affecte l’autre ; le microcosme est né du macrocosme ; et le microcosme deviendra macrocosme ; le macrocosme était microcosme ; Cette succession se répète en quantité telle que l’esprit peut l’imaginer ; il se répète dans les graines, les microbes, les planètes, les soleils, les systèmes inconnus de l’évolution humaine ; dans tous sans exception il y a le même principe microscopique ; et les univers qui ont laissé les ténèbres derrière eux, le savent ; l’obscurité est à chaque degré d’imperfection ; c’est vivre dans des mondes imparfaits ; telle est la catégorie à laquelle appartient la Terre ; au sein de la hiérarchie planétaire ; qui appartient aux univers et au cosmos de la chair ; ceci étant infini et relatif ; son infini est dans l’infini ; En d’autres termes, chaque microcosme a aussi son macrocosme ; différent du macrocosme ; qui est aussi dans son infini ; avoir le macrocosme dans le même macrocosme ; et ainsi de suite jusqu’à l’infini .- 

Alpha et Oméga

Oui fils ; ce dessin céleste explique des vérités infinies ; expliquer l’origine de la vie, c’est expliquer des multitudes d’êtres vivants ; car tous ont une individualité différente ; ce qui montre qu’ayant le même principe créateur, ils ont des sentiments différents ; histoire différente ; expérience différente ; manière différente d’être ; façon différente de penser et d’agir ; différents dans les caractéristiques physiques et différents dans les sentiments ; différent dans les événements vécus ; différent dans le plus microscopique ; et différent jusqu’au dernier souffle de la vie ; cette variété infinie de matière et d’esprit, ils viennent du même point ; à mesure que chaque esprit est créé, ses éléments ont déjà un passé vivant ; ce passé est solaire ; tous ont de l’électricité solaire dans leur corps ; chaque manière différente de penser sort de cette focalisation électrique ; que si nous le portons avec le mental à la taille colossale, nous aurons un vrai soleil du macrocosme ; toute pensée humaine, quelle que soit son individualité, est un feu vivant ; c’est une réplique microscopique de ce qui se passe dans les grands soleils de l’espace ; ce qui est au-dessus est égal à ce qui est au-dessous ; il y a la création en haut et il y a la création en bas ; chaque esprit est issu d’une vertu solaire ; ou bien d’un nombre-esprit ; car tout le monde dans l’Univers est un produit du nombre vivant qui est sorti du calcul vivant, d’un Dieu vivant ; à partir du moment où un esprit est créé, le nombre naît avec lui ; les mathématiques sont nées avec ; Ce sont des chiffres qui manquent de philosophie ; ce sont des nombres en état d’innocence ; ce qui veut dire que l’on est des anges de pureté, avant de connaître les philosophies dans les planètes lointaines ; le principe de vie est relatif ; mais infini ; même les grands soleils ne le savent pas ; seul le divin Père Jéhovah le sait ; Cela signifie qu’il existe une infinité de principes de création ; que pris dans leur ensemble, ils se réduisent au microscopique devant le libre arbitre du Créateur ; c’est comme les lignes de force d’un aimant ; les soleils sont des forces créatrices ; qui ont été à leur tour créés ; et le Créateur est aussi feu ; le Père divin se réserve la loi divine de sa naissance ; ce n’est pas de l’égoïsme ; comme on pourrait le supposer ; mais, qu’aucune connaissance ne le comprendrait ; avoir le pouvoir infini d’être compris ; toute évolution a ses lois écrites, avant de naître comme évolution ; le Père divin ne se rétracte jamais ; il n’annule jamais une loi dictée par lui-même ; et si l’expérience suppose le contraire, cette supposition est aussi relative ; et il cesse d’être une expérience dans d’autres évolutions de l’espace ; où ils ont déjà passé dans l’éternité et le temps, la même caractéristique qu’a la soi-disant expérience humaine ; ce qui était en haut est passé par ce que vivent ceux d’en bas ; on monte vers le ciel, éprouvant le sentiment à son degré le plus microscopique ; si microscopique, comme votre esprit peut l’imaginer ; et la chose la plus microscopique que vous puissiez imaginer, ce sont vos idées ; ils sont si microscopiques, que vous les sentez seulement et ne les voyez pas ; vous ne savez même pas où ils vont ; de plus, vous ne pouvez pas les nier ; car sans idées vous ne pourriez pas progresser ; vous ne connaîtriez pas la vie ; les idées que vous connaissez ont été demandées par vous-mêmes dans le Royaume des Cieux ; toutes les idées que vous avez créées dans la vie vous attendent dans le Royaume ; pour être microscopiques et humbles, ils sont les premiers dans le Royaume des Cieux ; là, elles se transforment en philosophies vivantes ; c’est comme un fils qui attend le retour de son père ; car vos esprits les ont créés ; et comme vous avez un divin Créateur, les idées invisibles l’ont aussi ; et c’est le même Dieu que vous ; Un seul Dieu n’a-t-il pas été enseigné ? le Dieu vivant pour la matière et l’esprit ; pour le connu et l’inconnu ; l’inconnu est aussi relatif ; car elle avance aussi parallèlement à la relativité du connu ; tout connu a son inconnu ; personne ne sait tout ; seul le Père le sait ; l’inconnu est l’épreuve suprême de l’esprit humain ; c’est l’attente tout au long d’une existence ; c’est un oubli du passé plein d’incertitudes ; une incertitude que l’homme rend encore plus amère ; car il y a aussi une douce incertitude ; l’égoïsme humain fait de la vie humaine une vallée de larmes ; les hommes explosent parce qu’ils le veulent ; ils scandalisent aussi ; parce qu’ils le veulent ainsi ; ils font la guerre et l’exploitent parce que leur libre arbitre est avec le diable ; Quiconque a des idées de guerre, il vaut mieux qu’il renonce à la place qu’il y occupe ; car au-dessus de toute philosophie démoniaque il y a d’abord la Parole divine du Créateur de la vie ; Ces démons n’ont pas le droit de détruire ma création ; Malheur à tous ceux qui portent un uniforme ! Eh bien, toutes les secondes écoulées pendant lesquelles il a porté un uniforme seront soustraites à son éternité ; Vous ne pouvez pas servir à deux seigneurs ; Vous ne pouvez pas servir deux philosophies ; soit vous vous tuez et devenez un démon, soit vous créez et appartenez à la Lumière ; toutes les philosophies que chaque idée qui sort de votre esprit contient, sont jugées et pesées dans le Royaume des Cieux ; et ils sont aussi vivants que vous ; et ton retour t’attend ; l’Univers expansif et pensant est un univers vivant ; à la fois vers le haut et vers le bas ; à la fois microscopiquement et macroscopiquement ; dans le visible et l’invisible ; dans le connu et l’inconnu ; même vos idées sont vivantes ; toutes vos idées forment ensemble une connaissance ; et toute connaissance une hiérarchie ; et à partir de là votre futur corps est créé ; vous êtes donc des créatures issues de la connaissance ; connaissances créées par vous-même ; les connaissances sont variées ; le divin Père prend les siens ; prendre le gain spirituel de la connaissance ; ce que vous méritez sort de vous-mêmes ; car tu avais le libre arbitre dans la vie ; plus, pauvre de ceux qui ont foulé aux pieds ou modifié par un égoïsme temporaire, le libre arbitre de mes créatures ! il vaudrait mieux qu’ils n’aient pas demandé l’expérience de la vie humaine ; Pauvre de ceux qui ont fait souffrir mon humble ! parce que les leurs pleurent et grincent des dents ; la vie humaine vous a été donnée pour glorifier votre Créateur ; et il n’y a pas de plus grande glorification qu’une vie de travail honnête ; doctrine unique et sublime ; car c’est la seule qui vous ouvrira les portes du Ciel ; Il n’y a pas d’autre moyen ; par conséquent, les soi-disant religions diminuent le mérite ; Si vous additionnez toutes les secondes qui se sont écoulées dans votre vie en matière d’adoration matérielle, vous verrez que votre addition ne vous donne pas pour entrer dans le Royaume des Cieux ; adoration et contemplation perpétuelles, votre Créateur n’a jamais aimé ; car il n’y a pas de mérite ; pas de sueur des sourcils ; il n’y a qu’un retard spirituel ; parce que je vais vous dire ce qui suit : Il est sûr et facile pour un ouvrier ignorant d’entrer dans le Royaume des Cieux ; qu’il ne s’est jamais souvenu du divin Père ; mais avec son travail honnête, il me perpétue ; encore plus ; si ce fils faisait son travail dans la vie, portant un joug ; ce joug est appelé sur votre planète, l’exploitation de l’homme par l’homme ; et celui qui l’a pratiqué possède encore des influences démoniaques ; inclinations à subjuguer les autres ; ce sont des esprits des planètes-enfers ; catégorie des mondes des ténèbres ; des esprits qui ont demandé à gagner des philosophies dans les mondes de Lumière ; ils demandaient à se hiérarchiser davantage dans la philosophie vivante ; chaque exploiteur est exploité sur d’autres mondes ; donc ça arrive toujours ; étant venus au Royaume des Cieux pour être jugés, ils demandent à payer leurs dettes ; ils demandent de le faire œil pour œil, dent pour dent ; et cela leur est accordé ; les grands honorés d’aujourd’hui étaient hier exploiteurs ; c’est ainsi qu’est l’évolution universelle ; tout est payé et tout est récompensé ; chacun fait sien tout ; avance ou annule ; pour l’avancement, j’ai donné au monde mes commandements divins ; dites les Saintes Écritures ; J’ai envoyé des prophètes dans le monde ; même mon divin Fils Premier-né s’est offert ; maintenant c’est au Père de recueillir les siens ; et satan le sien ; chacun a choisi ; libre arbitre que tu as eu ; Si la Science divine de l’Agneau de Dieu provoque en vous des sentiments, c’est parce que vous n’avez pas respecté la Loi de celui qui vous a créé ; ma Loi divine transforme les mondes ; par le fruit l’arbre est connu ; aucune science humaine n’explique tout ; parce qu’il est microscopique devant le Père ; aucune science ou connaissance humaine ne peut déplacer les marées humaines ; encore moins provoquer une Révolution à l’extrême telle, de changer les mœurs morales d’un monde immoral ; d’un monde qui n’a pas donné le pouvoir à mes humbles ; tel qu’il a été enseigné ; les humbles sont les premiers dans le Royaume des Cieux ; ils devaient aussi avoir été sur Terre ; d’un monde qui troquait les droits légitimes de mes humbles ; tous les esprits ambitieux, promis dans le Royaume des Cieux, de ne piétiner les droits de personne ; C’était l’épreuve que demandait la philosophie vivante appelée ambition ; et tous les autres ont promis la même chose ; car ils sont tous sortis du Ciel, avec une vision divine d’égalité ; ils ont tous vu comment les gouvernements égaux sont dans les cieux infinis ; tous étaient éclairés dans leurs philosophies respectives ; et tous ont promis le meilleur au Père ; de plus, il était écrit que beaucoup seraient appelés à l’épreuve de la vie ; et peu sont choisis après elle ; la vie que vous ressentez et toutes les vies qui se déroulent dans d’autres mondes, ont été données pour votre progrès ; celui qui nie la vie dans l’infini, se nie lui-même ; personne ne le reçoit dans d’autres mondes ; ni dans le Royaume des Cieux ; vous ne pouvez pas profiter de quelque chose qui a été nié ; c’est un principe immoral ; c’est contraire à la culture de la foi ; l’ancienne parabole qui dit : La foi déplace des montagnes, signifie la même chose ; les montagnes sont une famille de planètes ; sans planètes, il n’y a pas de montagnes ; la créature se déplace dans l’espace ; quand on est un esprit libre, on voyage à la vitesse de la pensée de monde en monde ; il les parcourt, parce qu’il y croyait ; mais je vous dis que quiconque ne croit pas ne verra pas de telles merveilles ; des mondes lointains, ils vous voient et lisent dans vos pensées ; tout comme les navires d’argent ; que vous appelez soucoupes volantes ; et dans mes Saintes Écritures, elles apparaissent comme des Boules de Feu ; Ils sont les mêmes que dans le passé de la Terre, ils ont détruit les villes du péché : Sodome et Gomorrhe ; et ce seront ces mêmes vaisseaux qui atterriront très bientôt sur Terre ; parce que le Jugement Dernier approche déjà de la dimension humaine ; ces navires éblouissants entrent et sortent du ciel ; ils pénètrent le micro et le macrocosme ; Ils ne se soucient pas tellement de la Terre ; comme beaucoup d’humains le croient ; ils visitent des mondes colossaux ; les mondes de la vie éternelle, dans leurs voyages vers ces mondes, passent près de la Terre ; ils savent que la Terre est une planète poussiéreuse ; ils savent qu’il est peuplé de singes à chair microscopiques ; appelés humains ; et ils ne lui accordent pas plus d’importance ; et ils savent que cette planète, comme les autres dans l’Univers, a ses Saintes Écritures ; et ils savent qu’ils ne doivent pas troubler les destinées humaines, avant le temps écrit dans le Royaume des Cieux ; voici les seules raisons pour lesquelles ils n’entrent pas en contact total avec l’humanité terrestre ; eux, comme les êtres humains et le reste de l’Univers, doivent rendre compte divin de leurs actes ; bien qu’ils voyagent à travers des planètes paradisiaques colossales ; dans les galaxies lointaines ; des distances qui ne sont pas mesurées dans le calcul humain ; il y a des navires à tout moment, voyageant à des vitesses mentales ; et leurs voyages durent plus longtemps que la Terre n’en utilisera dans son voyage dans l’espace ; la Terre finira physiquement, et ces vaisseaux continueront de voyager ; De nouvelles planètes naîtront avec la même lenteur avec laquelle la Terre est née, et elles continueront toujours à voyager ; parce qu’ils sont éternels ; ils sont indestructibles ; ses lois sont différentes ; de plus, leur commencement en tant qu’êtres pensants était comme le vôtre ; Ils étaient petits pour devenir grands dans le Royaume des Cieux ; Ils étaient comme vous, des petits singes de chair ; ils sont nés des temps infinis, dans des catégories infinies de mondes ; dont le nombre échappe à la science humaine ; ils étaient ce que vous étiez ; le principe est le même pour tous ; à la fois vers le haut et vers le bas ; ils représentent après le Père, la plus haute expression du travail ; ils sont brillants comme les soleils ; ce sont des hiérarchies solaires divines ; bientôt nous écrirons fils, la véritable et unique histoire des Navires d’Argent ; Ce sera un ouvrage qui expliquera en trois cents dessins, la Construction de ces Navires ; que par ordre de votre divin Père Jéhovah, j’ai voulu que le monde les connaisse ; Il était écrit : Et il y aura des signes dans les Cieux ; l’un de ces signaux est ces navires ; l’humanité a été éprouvée avec eux ; parce que toute opinion, même lorsqu’il s’agit de l’inconnu, est jugée dans le Royaume des Cieux ; le Père divin est partout ; dans le connu et l’inconnu ; et c’est avant que les deux soient nés ; les vaisseaux d’argent ont des missions infinies dans les univers infinis ; et l’un d’eux est de recueillir vos idées ; qui voyagent dans l’espace en parcourant des distances sidérales ; il y a une science sur Terre qui les appelle les Jardiniers de l’Espace ; Bien qu’une telle science soit jugée comme les autres, elle n’est pas fausse ; C’est un nom très approprié ; Eh bien, vos idées microscopiques sont les graines galactiques ; graines des mondes futurs ; des futures galaxies ; univers futurs ; les futurs soleils ; parce qu’il faut être petit et humble comme une semence, pour être grand dans le Royaume des Cieux ; la graine qui est l’idée physique humaine, est recueillie dans ces navires ; dans lequel ils sont séparés les uns des autres ; les philosophies futures de ces mondes sont séparées ; Ce processus divin a été écrit dans une parabole divine ; qui dit : Tu es le Sel de Vie ; et ton divin Père complète : Des mondes futurs ; vous êtes de futures philosophies vivantes ; qui s’étendra au-delà de vos propres existences ; car tu es né depuis des éternités ; cela vous a également été annoncé dans une parabole divine ; Vous devez naître de nouveau, pour voir le Royaume de Dieu ; c’est-à-dire : vous devez naître selon les conditions de votre passé ; selon ce qu’était ton sel philosophique dans la dernière existence ; tu es fait à ton image et ressemblance selon ton libre arbitre ; et tu es aussi en même temps, fait à l’image et à la ressemblance de ton Créateur par un principe éternel ; l’éternité vient de votre Créateur ; et le modèle sort de toi ; il est façonné par votre propre intelligence ; Cela a aussi été dit dans une parabole divine : Donnez à Dieu ce qui est à Dieu ; et à César ce qui est à César ; ce qui est de Dieu, c’est le spirituel ; l’Éternel ; celle de César est matérielle ; l’éphémère ; les plaisirs qui ne durent que lorsque l’on a une vie courte ; et tout ce qui divertit momentanément l’intelligence humaine ; tout ce qui est à César est mondain ; parce qu’il appartient au monde ; les rois, les riches, les amants de toute renommée sont mondains ; parce que le mondain ne compte pas dans le Royaume des Cieux ; les mondains grandissent sur Terre et rétrécissent dans le Royaume des Cieux ; ils jouissent d’avance du prix éternel ; ils jettent d’abord la première pierre de leurs philosophies ; oubliant que d’abord et au-dessus de toutes choses et au-dessus d’eux-mêmes, il y a la philosophie de l’humilité ; parce qu’ainsi il a été commandé ; Il était écrit : Il faut être humble pour entrer dans le Royaume des Cieux ; parce que cela plaît au Père ; en retard, c’est déjà les passagers du monde ; vous n’avez de repentir que dans ce qui est à venir ; votre jugement a été écrit ; Vous ne vous êtes jamais inquiété, encore moins avez-vous enquêté sur quand, comment et où serait le début de ce Jugement ; Malgré l’enseignement : celui qui cherche trouve ; comme vous ne vous êtes jamais soucié de me chercher, c’est pourquoi vous devez passer par l’expérience de pleurer et de grincer des dents ; qui est l’évasion de toute culpabilité ; Il n’y a pas de plus grande douleur morale pour le divin Père, qui ayant donné la vie à un fils, il ne se souvient pas de son Créateur dans toute son existence ; Une plus grande ingratitude ne peut pas exister ; mais aucun ingrat n’entre dans le royaume des cieux ; tout comme ceux sur Terre qui ont échangé les droits de mes humbles ; ainsi vous serez échangés entre la Lumière et les ténèbres ; Ce qui en soi appartient aux humbles n’aurait jamais dû être échangé ; il en est ainsi dans le Royaume des Cieux ; c’est ainsi que vous l’avez tous vu avant de partir pour la vie ; et ainsi tu as promis ; chaque promesse doit être tenue ; car le Père divin accomplit l’Univers ; Je n’ai jamais violé aucune loi ; et j’exige la même chose de mes enfants ; mes exigences divines sont à votre portée ; Je ne demande rien d’impossible à mes enfants ; tous ont reçu les Commandements divins également ; personne n’est moins devant le Père ; il n’y a pas de supériorité ou d’infériorité dans le Royaume des Cieux ; parce qu’il n’y a aucune limite à quoi que ce soit ; là, chacun se respecte avec un amour infini ; un amour qui ignore les intérêts ; c’est là qu’existe la vraie libération ; l’homme parle de s’affranchir de l’homme qui l’exploite ; fait bien ; car il court le risque de finir esclave ; et personne n’est né esclave ; et personne n’était né supérieur à un autre ; car mes Commandements divins ne divisent pas ; au contraire, ils unifient ; seule la supériorité humaine divise ; tant que les hommes la cultiveront, ils porteront leur propre joug ; tout accumulateur de richesses est un démon ; c’est quand cette richesse est obtenue en exploitant et en trompant les autres ; il est difficile d’être riche et honnête à la fois ; Vous ne pouvez pas servir à deux seigneurs ; On ne peut pas être à la fois de la Lumière et des ténèbres ; Si l’ambition n’existait pas sur la planète que vous habitez, la Terre serait un paradis ; il y a plusieurs sortes d’ambitions ; à ne pas confondre avec les aspirations de l’esprit ; l’ambition la plus triste est celle qui aboutit à la cupidité ; Eh bien, cela va jusqu’à tuer ; l’or a une malédiction ; quand l’esprit n’est pas contrôlé ; votre histoire est pleine d’exemples ; les grands empires du passé sont tombés dans l’immoralité et la corruption ; et tout cela pour l’excès d’or ; or et plaisir vont de pair ; Grand est l’esprit qui, ayant la preuve de l’abondance, ne se laisse pas corrompre ; qu’il ne perde pas l’humilité ou la simplicité avec laquelle il est né ; d’ailleurs, ces esprits extraordinaires se comptent sur vos doigts, dans le monde que vous habitez ; l’épreuve de richesse est l’un des plus dangereux ; l’avidité excessive apporte toujours la tragédie aux autres ; parce qu’il ôte le plus grand bonheur qu’est la justice ; et tout démon riche implante son règne d’injustice ; c’est une injustice relative ; car cette injustice se heurte aux esprits révolutionnaires, qui ont demandé à l’être dans le Royaume des Cieux ; et comme le Père divin voit l’avenir des mondes, il les autorise ; car le Père est juste au-dessus de toutes choses ; et c’est ainsi que son Fils Premier-né Solaire, le Christ, a demandé à être le Premier Révolutionnaire sur votre planète ; il a demandé à être le premier combattant contre toute injustice ; les hiérarchies supérieures appelées pères solaires, dirigent généralement les grandes Doctrines ; qui transforment les mœurs des habitants de tous les mondes ; telle était la mission de la Loi Mosaïque et de la Doctrine Chrétienne ; ces coutumes barbares adoucies typiques de votre évolution imparfaite ; personne ne peut nier qu’il en fut ainsi ; car vous vivez en transformation ; vous en êtes les acteurs vivants ; dans le Royaume des Cieux ; vous avez connu les prophètes ; qu’ils te suivraient à l’épreuve de la vie ; vous avez parlé avec eux ; et tu as aussi vu mon Fils Premier-né ; vous avez tout vu ; Avant d’oublier votre passé vous a été imposé ; il ne vous restait plus que le souvenir de vos actions passées sur votre propre planète ; le temps céleste que vous avez vécu dans le Royaume des Cieux, s’appelle la première fois ; et le temps que vous passez sur votre planète, la deuxième fois ; les temps vécus par chaque esprit sont nombreux ; car vous avez vécu dans d’autres mondes ; qui ont aussi leurs propres temps ; tout comme votre propre planète la possède ; ce qui est au-dessus est égal à ce qui est au-dessous ; tous les mondes sont nés en tant qu’esprits ; ils ont le même point de départ ; ils naissent avec les mêmes droits, que naissent les esprits ; les deux sont vivants ; la matière et l’esprit sont la même chose ; manifesté dans différents libre arbitre ; assurez-vous que même la poussière la plus microscopique retourne au Royaume des Cieux ; et revient chargé d’expérience ; et arrivé au Royaume, il demande la justice divine ; comme demandé par les esprits de tous les mondes ; chacun dans ses lois d’évolution ; chacun dans ses dimensions respectives ; et la création divine est si immense que tout droit à l’importance disparaît ; ceux qui se croyaient uniques dans leurs mondes respectifs, ne sont rien ; tous sans exception, finissent par être la grande inconnue ; à la fois pour les créatures du macro et du microcosme ; des événements abyssaux s’y produisent ; de là surgissent de grandes déterminations universelles ; les destinations futures y sont inscrites ; là se font les alliances divines entre la matière vivante et les esprits vivants ; là, on les appelle multitudes d’esprits ; en quantité telle qu’ils obscurcissent les soleils gigantesques ; tous ne sont pas choisis pour tester la philosophie sur telle ou telle planète ; beaucoup doivent rester pour apprendre dans le monde céleste ; vous apprenez ci-dessus comme ci-dessous ; beaucoup d’esprits demandent à connaître un tel monde, et ils le demandent avec une telle véhémence que le divin Père s’en émeut ; et autorise la naissance ; voici les disparités spirituelles et les différentes manières d’agir chez les créatures ; et pas seulement dans les esprits humains ; mais dans toute la nature ; parce que tout pense ; le libre arbitre naît de la Forme vivante ; il naît du même savoir qui a donné naissance à la forme ; Chaque idée a une forme philosophique matérielle ; son essence primitive, ce sont les ondes mentales ; ce sont des lignes magnétiques microscopiques ; qui s’étendent en harmonie avec l’Univers ; ils cherchent leur propre centre ; et ils ont les mêmes caractéristiques de la planète colossale sur laquelle la créature qui a créé l’idée a vécu ou vit ; l’héritage est transmis ; à la fois vers le haut et vers le bas ; vous êtes à présent ce que votre esprit a créé dans l’existence précédente ; et vous portez le sceau de la désobéissance que vos premiers parents vous ont transmis ; Adam et Eve ; deux créatures solaires de hiérarchie angélique ; qui a demandé de tester la philosophie sur une planète-paradis ; de plus, ils ont désobéi à un ordre simple et divin du divin Père ; derrière le simple se cache le grand ; dans chaque ordre divin que le divin Père donne à ses enfants, un infini vivant est latent ; que seul le divin Créateur sait ; car il approfondit l’avenir plus que le reste .-

Écrivez : ALPHA ET OMÉGA .-