Seleccionar página

ORIGINE DIVINE DU PÈRE DIVIN JÉHOVAH ; SA CRÉATION DIVINE ET ÉTERNELLE ; LA BALLE DIVINE DU FEU NETTOYANT ; LE PÈRE DIVIN ET L’ÉTERNELLE SUCCESSION DES NOMBRES ; LE NUMÉRO 318 DE LA JUSTICE DIVINE .-

Alfa y Omega, Rollo La Divina Revelación de Dios

Oui fils ; ce dessin céleste est ce qui se rapproche le plus de mon libre arbitre divin ; puisque la relativité existe à la fois dans la matière et dans l’esprit, mon libre arbitre divin est en eux ; eh bien je suis partout ; Je suis extensible à l’infini et en même temps contractile ; Je suis partout et dans les plus microscopiques ; dans l’évolution humaine, les plus microscopiques sont ses propres idées ; ceux-ci sont ressentis mais non vus ; je suis aussi en eux ; Je suis dans la même relativité d’eux ; et je suis dans leur libre arbitre ; Je suis dans les 318 vertus vivantes de l’esprit humain ; je suis en haut et en bas ; je suis dans la matière et dans l’esprit ; je suis dans la vie et dans la mort ; Je suis en tout au-dessus de tout ; Je suis dans la pensée et l’impensable ; dans l’imaginaire et l’inimaginable ; mon Essence divine est le Feu divin ; un Feu d’où l’Univers entier a émergé ; l’Univers est une variation microscopique de mon Feu divin ; vous avez tous mon divin héritage ; vous avez tous de la température ; vous avez de l’électricité dans votre corps ; créatures et planètes ; il n’y a rien qui n’ait des signes de feu ; soleils et microbes ; l’ensemble de l’univers pensant expansif ; et il en sera ainsi pour toute l’éternité ; l’éternité vivante est aussi feu ; possédant des vibrations inouïes pour l’entendement humain ; le feu a aussi une hiérarchie ; degrés de pureté ; comme les individualités qui sont aussi de feu ; et tout esprit brille comme le feu d’un rubis ; brille comme un soleil microscopique ; tous sont électriques ; la chair étant l’enveloppe extérieure de la source radiante ; la chair est aussi feu ; c’est un produit abstrait et vivant du feu solaire ; en disant abstrait, je veux dire passant ; car la chair n’accompagne l’esprit que pour le voyage vers la vie ; c’est une alliance, dans laquelle ils marchent ensemble pour acquérir des expériences dans la vie des planètes ; tous les deux le font en connaissance de cause ; tous deux promettent dans le Royaume des Cieux, d’accomplir les Commandements divins ; tous deux appartiennent à l’Univers vivant ; les deux testent l’une des formes infinies de vie dans l’Univers ; dont le nombre ne peut jamais être calculé par les créatures ; seul le Père éternel le sait ; la matière qui entoure l’homme n’est pas et ne sera pas la seule ; chaque monde formé est de matière différente ; son sel en est un autre ; Sel signifie la sortie qu’il a eue de telle ou telle philosophie solaire ; Partir veux dire Spiritualité en voyage galactique ; le corps humain revient à ce qu’il était auparavant ; essence magnétique du même Univers ; le magnétisme est la matière même ; les deux sont du feu éternel ; la vie humaine ressent la douleur et la joie ; les deux sont aussi du magnétisme ; et toutes ses vertus sont ; ce sont des forces de la nature ; momentanément enfermé dans un corps ; sorti du corps, toutes les vertus cherchent leur propre infini ; d’ou viennent – ils ; avant d’avoir rejoint l’esprit ; de même que les soleils s’unissent aux mondes, de même les vertus s’unissent à un esprit ; ce qui est au-dessus est égal à ce qui est au-dessous ; les esprits sont des soleils microscopiques ; ils ont l’éclat dans leur proportion relative ; ils sont connus dans le Royaume des Cieux, sous le nom d’Esprits-Soleil ; des soleils qui commencent ; ils sont encore si microscopiques, que même leurs propriétaires ne voient pas leur propre éclat ; l’esprit humain se forme selon ses propres intentions ; s’il n’avance pas selon les Commandements, il reste comme un esprit arriéré ; concernant le temps que vous vivez dans l’Univers ; temps de vie qui a commencé dans les soleils eux-mêmes ; eh bien, ça vient de là ; est sorti d’un feu plus important ; et il sera de nouveau un soleil éclatant de sagesse ; ce sera à nouveau le même héritage qui lui a été donné ; cela enseigne que l’Univers entier est une hiérarchie infinie ; et tout se mesure à la connaissance atteinte par chacun ; cette hiérarchie infinie est si infinie que tout le monde ne se connaît pas ; un monde avec une science merveilleuse se termine, et ce monde disparaît de l’espace sans être connu des autres ; et ce sont des mondes colossaux ; qu’en raison de leur taille, ils rempliraient d’effroi la créature humaine ; Eh bien, une molécule de ces mondes est infiniment plus grosse que la Terre ; ainsi, la Terre que vous habitez est inconnue à l’infini ; et plus encore, ils ne vous accordent pas la moindre importance ; ces créatures savent que vous êtes une planète-poussière ; tels qu’ils étaient ; beaucoup de soleils avant ; ils étaient petits et humbles, pour devenir grands dans le Royaume des Cieux ; C’est la soi-disant indifférence galactique ; où se confondent les créatures les plus abyssales et les philosophies vivantes ; où l’impossible existe à l’infini ; ce sont des mondes à ciel ouvert ; et ils communiquent entre eux ; tout comme la Terre l’était au début ; tout comme c’était au paradis qu’Adam et Eve connaissaient ; le premier couple humain ; là arrivèrent les navires d’argent ; ce que vous appelez des soucoupes volantes ; dans ces mondes, ils ont d’autres concepts plus évolués ; ils ont cessé d’être des créatures de chair, il y a bien des soleils ; l’ambition n’existe pas en eux ; propre des créatures de la chair ; ils ne possèdent pas non plus de sentimentalité ; eh bien, ils sont déjà passés par là ; c’est pourquoi ils comprennent le reste des créatures dans l’espace ; ils sont indifférents et aimants ; ils n’ont pas la température humaine ; ils n’ont aucun intérêt ; ils sont communs dans leurs lois ; ils ne connaissent pas la mort ; mais ils l’ont traversé ; quand ils étaient des créatures de chair ; ils la connaissent ; et ils savent que c’est une transformation que subissent les esprits ; pour eux, les esprits sont les soleils du microcosme ; ce sont des soleils qui, dans l’éternité future, leur ressembleront ; ce sont des créatures nées un plus grand nombre de fois que la créature humaine ; car ils sont infiniment plus âgés ; car la création du divin Père n’a ni commencement ni fin ; de plus, chaque enfant a un commencement et un destin ; dans le principe qui est le Père, se trouvent les principes relatifs des mondes et des créatures ; tous les principes essaient d’atteindre le principe Père ; dès l’instant où le divin Père a dit : Que la Lumière soit, et la Lumière a été faite ; C’était l’une des infinies fois où Il l’a dit ; Il prononce toujours des Paroles divines lorsqu’Il commande aux lumières solaires de s’étendre et de créer ; la Création Solaire est la grande Révélation pour le monde ; elle explique l’origine de toutes choses ; la matière et l’esprit ; il explique l’origine de l’Univers vivant du Père divin ; c’est l’Alpha et l’Oméga de toute connaissance ; car tout ce qui est connu sort du même Univers ; il est parti par mandat du Royaume des Cieux ; qu’à leur tour ils sont sortis du même principe que la Terre et ses créatures ; le haut est le même que le bas ; mon libre arbitre divin a dépassé ce que vous venez de vivre et ce qui va arriver ; J’étais ce que tu es et serais ; et j’étais à un degré tel que votre esprit peut l’imaginer ; tout ce que vous ressentez a été ressenti par le Père ; pour quelque chose, il a été enseigné que votre Créateur est infini ; un infini qu’une existence ne suffit pas pour le comprendre ; c’est pourquoi il a été écrit ; il faut naître de nouveau pour voir le Royaume de Dieu ; chaque nombre porte mon divin héritage créateur ; pas seulement le nombre terrestre ; mais tous les nombres de tous les mondes ; de ceux qui ont été et seront ; chaque nombre est vivant ; chaque nombre accompagne une individualité-soleil ; accompagne un esprit ; chaque nombre est expansif ; chaque nombre a quitté le Père et retourne au Père ; chaque nombre en rejoignant un esprit, demande un nouveau destin ; chaque nombre a le libre arbitre ; de même que l’esprit le possède ; chaque nombre choisit librement sa destinée numérique ; chaque nombre est un Créateur microscopique d’univers numériques ; tout nombre est philosophie numérique ; chaque nombre est le Créateur des esprits ; tout nombre est matière et esprit ; chaque nombre a une hiérarchie numérique ; chaque nombre connaît son Créateur ; chaque nombre possède l’innocence solaire ; chaque nombre a son Petit Agneau de Dieu ; chaque nombre juge ; chaque nombre possède la tige divine ; chaque nombre est sorti d’une trinité numérique ; chaque nombre accompagne chaque création vivante dans le Royaume des Cieux ; chaque nombre se réincarne ; chaque nombre a son jugement final ; chaque nombre passe des tests dans la vie terrestre ; chaque nombre a ses commandements divins ; chaque nombre a ses Saintes Écritures ; tout nombre est relatif ; chaque nombre a un héritage ; chaque nombre dirige une pensée ; chaque nombre connaît la formation de la chair ; chaque nombre terrestre connaît et distingue le bien et le mal ; chaque nombre fait partie du tout au-dessus du tout ; chaque nombre est en haut et en bas ; chaque nombre possède la vertu ; chaque nombre humain possède 318 vertus ; chaque nombre participe aux jugements définitifs ; chaque nombre a des sentiments ; chaque nombre possède l’humilité et le repentir ; chaque nombre est révolutionnaire ; toute science s’en sert ; chaque nombre crée la science ; chaque nombre est mondain et spirituel ; chaque nombre forme des galaxies de calcul ; chaque nombre utilise le tige divin dans ses actions ; chaque nombre a une sensibilité ; chaque nombre participe au jugement de chaque esprit ; ils calculaient les petits morceaux et les idées d’un esprit incarné ; chaque numéro est un juge en attente d’ordres ; chaque nombre a ses propres royaumes des cieux ; il a son propre royaume philosophique ; chaque vertu a aussi son propre royaume ; le Royaume des Cieux est infini ; les Cieux n’ont pas de limites ; ils ne l’auront jamais non plus ; le Royaume des Cieux est le Macrocosme dans sa plus haute expression ; tous les êtres, en pensant, créent des germes du ciel ; chaque vertu qui est dans la pensée a son ciel ; chaque idée émanée a son ciel ; le Père divin possède une numération infinie ; cette numération infinie n’est qu’une partie microscopique de votre libre arbitre divin ; il a une infinité d’autres calculs ; que pour leur éternité, ils cessent d’être des chiffres ; ce sont des calculs solaires ; ce sont des calculs qui correspondent à des intelligences inconnues du reste de l’Univers ; ce sont les divins Petits Agneaux Solaires ; qu’ils possèdent le même pouvoir du Créateur ; c’est la Trinité divine dans la Trinité ; c’est le droit d’aînesse dans la Trinité du Père ; il n’y a pas de puissance vivante qui surpasse le divin Agneau de Dieu ; c’est la même innocence divine du divin Père Jéhovah ; le divin Petit Agneau se multiplie en nombre inconnu du reste de l’Univers ; toutes les intelligences réunies ne pourront pas calculer la vibration divine dans laquelle se déploie l’Agneau de Dieu ; cela n’arrivera jamais non plus ; l’expansion de l’Univers est le produit de l’héritage du Père ; l’Univers existe parce qu’Il veut qu’il existe ; Il veut que tout le monde soit comme Lui ; que connaissant les lois de l’évolution par l’évolution, ils deviennent comme le Père est : Constructeur de mondes colossaux ; pas ces mondes microscopiques ; dans lequel sont ses créatures ; mais, dans des mondes dont la taille ne conviendrait pas à l’un d’eux, dans tout l’univers connu ; des mondes qui, s’ils étaient visités par des créatures humaines, les rempliraient d’effroi ; parce que leurs habitants ne les verraient pas ; et s’ils les voyaient, ils ne les écouteraient pas ; ce serait la même indifférence que l’humain éprouve pour une petite fourmi ; encore plus ; ces créatures pouvaient y mettre les pieds ; En d’autres termes, ils pourraient marcher dessus ; et ils ne se rendraient même pas compte qu’ils tuaient des créatures venues d’un mode de vie très éloigné ; viennent d’une planète poussiéreuse appelée Terre ; Cela s’est produit et se produit encore ; ce sont d’autres histoires planétaires ; et ils se sont produits depuis avant que votre planète-poussière ne soit née ; les nombres se succèdent comme les mondes ; dans le Royaume des Cieux des nombres, il y a la philosophie calculatrice ; une philosophie aussi vieille que l’Univers lui-même ; son héritage divin est en chacun ; il n’y a personne qui n’ait des mesures ; tous ont le calcul numérique ; créatures et mondes ; ce qui est en haut et ce qui est en bas ; le macrocosme et le microcosme ; le visible et l’invisible ; lumière et ténèbres ; le microbe et les soleils ; même le divin Créateur utilise des calculs numériques ; étant le créateur du même, fait des alliances divines avec les nombres vivants ; il ne court pas sur leur libre arbitre ; comment il n’aimerait pas être écrasé par les siens ; c’est pourquoi il était écrit : Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse ; cet avertissement renvoie au libre arbitre de chacun ; les libres arbitres vivants accusent dans le Royaume des Cieux ; ils accusent quand ils ont été écrasés ; étant dans la Demeure du Père divin, tout le souvenir de leurs expériences leur revient ; et ils sont les premiers à être entendus par le divin Père ; le libre arbitre est l’innocence que prouve une certaine philosophie ; avant de quitter le Royaume des Cieux, tout libre arbitre promet de respecter les autres libres arbitres ; et tous se promettent un respect mutuel ; de nombreuses paraboles sont destinées à enseigner le libre arbitre ; et tous les enseignements de mes Saintes Écritures, ont été faits avec un test de psychologie ; qui est toujours dans la même interprétation de mes mandats ; il y a donc des épreuves dans l’intelligentsia et des épreuves dans la vie quotidienne ; épreuves dans l’esprit et épreuves dans la chair ; preuves visibles et preuves invisibles ; toute pensée humaine a une constante de difficulté ; même dans le bonheur terrestre ; car le bonheur est aussi prouvé ; étant le manque de bonheur le plus courant, peu de gratitude envers le Créateur de tout bonheur vivant ; l’oubli qui lui faisait le bonheur ; à Celui qui a donné le souffle de vie ; à qui Il a donné un destin ; Il suit de là que tout bonheur humain se termine nécessairement par des pleurs et des grincements de dents ; le bonheur terrestre ne donne pas l’éternité ; c’est un prix mondain ; qui doit être pris en compte ; comment il rendra compte de chaque acte accompli dans la vie ; car chaque acte de votre esprit a également demandé à être testé dans la vie ; personne n’est moins devant le Père ; pas l’acte le plus microscopique ; tout vit dans le Royaume des Cieux ; tout est vie ; une vie que vous êtes loin de comprendre ; parce qu’un oubli momentané a été mis à votre passé ; d’ailleurs, vous approfondissez cet oubli ; pour votre propre confort terrestre ; certaines Saintes Écritures vous ont été laissées et vous ne les approfondissez pas ; les enfants qu’ils recherchent sont comptés ; celui qui cherche, trouve ; dit ma Parole divine ; J’ai permis aux Écritures d’atteindre vos soi-disant temps modernes ; Je vous ai permis de les avoir à portée de main ; et même l’humanité incrédule persiste dans une ignorance volontaire ; mon divin Fils Solaire Christ a donné sa vie pour vous expliquer en quoi consistait cette vie éternelle ; qui est en dehors de la Terre ; mon divin Fils vous aurait beaucoup appris ; mais vous l’avez tué ; vous avez tronqué vos propres éternités ; mieux vaut une créature qui n’a pas souillé ses mains de sang innocent ; celui-là, qui les a souillés du sang du péché ; et pourtant, personne ne doit se tacher les mains de sang ; parce que mon Commandement divin ordonne de ne pas tuer ; la première interprétation ne correspond pas à ce monde ; il vient d’un monde plus évolué que la Terre ; mais c’est encore dans l’imperfection ; c’est juste un exemple pour la connaissance humaine ; ma divine Boule de Feu Purifiante possède tous les pouvoirs numériques que votre esprit peut imaginer ; mon Feu divin qui dévaste tout est comme ton esprit microscopique ; que vous savez bien est un feu blanchâtre que de nombreux enfants de recherche appellent le phosphore mental ; Et il ne pouvait pas en être autrement ; car j’ai tout créé ; et tout porte mon divin héritage ; ce qui est au-dessus est égal à ce qui est au-dessous ; dans ses principes naissants ; les soleils sont des feux mentaux vivants ; tout comme votre esprit ; ils possèdent le libre arbitre et l’individualité comme vous ; ce qui est au-dessus est égal à ce qui est au-dessous ; ils se conforment également aux lois ; ils donnent la Lumière aux mondes ; entre autres obligations infinies ; et ils reçoivent des ordres du Royaume des Cieux ; ils flottent dans l’espace comme vous flottez sur votre planète microscopique ; ce qui se passe dans les soleils lointains, nous écrirons dans les futurs Plans ; c’est une histoire divine qui n’a pas de fin ; Eh bien, pour commencer à raconter l’histoire vécue par un soleil, il faudrait commencer quand c’était un bébé-soleil ; c’est-à-dire esprit-soleil ; en commençant par leurs premières naissances ou réincarnations ; c’est le même ; dans vos premiers pas ; quand il a commencé comme microbe dans un monde lointain ; un monde qui, en raison de son antiquité, n’est plus dans l’espace ; car même les mondes ont la vieillesse ; et meurt ; tout comme les créatures ; ce qui est au-dessus est égal à ce qui est au-dessous ; les soleils ont toujours exercé une fascination sur les créatures des planètes ; ils se confondent avec le Créateur lui-même ; cela a donné lieu, plus que toute autre chose, à la naissance du culte matériel ; un culte qui eut ses heures de gloire ; c’étaient des lois qui étaient demandées par les esprits de l’antiquité ; on leur fit voir le retard que cela apportait ; mais ils insistèrent ; ils tenaient à connaître l’inconnu ; ils insistaient sur la cause de leurs causes ; dans la cause de leur propre destin ; et tout a été accordé ; demander dans le Royaume des Cieux a un sens éternel pour celui qui demande ; demander là, c’est demander à connaître de nouvelles vies ; de nouveaux mondes ; nouvelles philosophies ; de nouveaux cieux ; nouvelles lois ; c’est en d’autres termes naître de nouveau pour se rapprocher du Royaume de Dieu ; cela signifie que les cieux sont relatifs ; et leurs créatures qui les habitent le savent ; et ils souhaitent conquérir de plus hautes Hiérarchies des Cieux ; ces créatures savent que la chose la plus élevée qui existe dans l’Univers est la Demeure du Père divin ; et ils savent que l’approcher, cela ne s’accomplit que par la sagesse, par la connaissance ; pour le travail ; et il n’y a pas d’autre loi pour cela ; tout le reste est vanité propre aux épreuves et à leurs imperfections ; tout le reste n’est qu’illusion momentanée ; éphémère ; il appartient aux mondes ; et cela s’appelle mondain ; Eh bien, vous l’appréciez, pendant que vous êtes sur une planète ; toute gloire terrestre est oubliée ; seules les Doctrines divines sont immortelles ; ils changent le cours de l’évolution elle-même ; toutes les planètes sont visitées par le Divin ; car la Divinité est responsable de ses créations ; mon divin Fils Premier-né était et est un Père Solaire ; ce terme ne doit pas être confondu avec le Père Jéhovah ; partout il y a des pères de leurs propres héritages ; ainsi sur Terre sont les parents terrestres ; qu’ils ne se confondent pas avec le Père éternel ; ce qui est au-dessus est égal à ce qui est au-dessous ; le Père divin est infini ; et les parents finis de la Terre ; chaque père a sa philosophie ; c’est comme dire que chaque père terrestre a sa propre pensée ; quelle que soit sa pensée, il est toujours père ; cela signifie que chaque créature est responsable d’un héritage ; est responsable d’une réincarnation ; parce que quand tu te maries, tu es responsable de faire une seule chair ; Cette révélation divine ébranlera le grand monde ; où l’on voit les plus grandes immoralités ; où pour une poignée d’or, ils piétinent la loi divine du mariage ; Pauvre toi, scandaleux d’amour! Pauvres hommes et femmes, qui sur un simple coup de tête ont goûté de la viande! il vaudrait mieux que tu ne sois pas né ; aucun de vous démons du scandale n’entrera dans le Royaume des Cieux ; vous vous maudirez les uns les autres ; vous maudirez vous être rencontrés ; les pleurs et les grincements de dents sont à vous ; personne ne vous a ordonné de scandaliser ; vous aviez le libre arbitre ; Divin Père, quel châtiment attend le scandaleux de l’amour ? Je te le dirai mon fils ; ils devront payer seconde par seconde le temps qu’a duré le scandale ; plus le temps de misère causé à leurs enfants ; ce temps est prolongé par son influence, jusqu’à la troisième génération ; donc, riche en art, tu ne pourras pas porter le Petit Agneau d’Argent ; symbole d’innocence ; symbole d’humilité spirituelle ; Je vous dis bien qu’aucun scandaleux ne le prendra ; car aucun scandaleux ne ressuscitera à un enfant de douze ans ; l’année 2001 ; celui qui vit par l’épée mourra par l’épée ; comment mes humbles enfants exploités par l’ambition humaine peuvent-ils ne pas tomber dans ces violations ? vous qui avez de grandes fortunes et vous en vantez, n’aurez pas l’éternité désirée ; dans la poussière tu suivras ; comment allez-vous maudire ce putain d’argent! vous l’avez demandé dans le Royaume des Cieux ; et ainsi cela vous a été accordé ; vous aviez le libre arbitre dans la demande ; ainsi que dans toutes les demandes humaines ; personne ne se plaint ; la vie t’a été donnée pour que tu gagnes en moralité ; et non dans l’immoralité ; c’est pourquoi les commandements divins vous ont été donnés ; mandats divins pour tous ; pour tous invités à goûter la vie humaine ; ici, il n’y a pas d’exception ; comme dans la loi de la mort, tous doivent s’y conformer ; entre les destinées de chacun et les Commandements divins, il y a l’Alpha et l’Oméga de toute destinée ; la vie humaine a été choisie de plein gré par vous tous ; personne n’était obligé de connaître ce genre de vie ; vous avez tous été illuminés dans le Royaume des Cieux ; vous avez tous vu vos propres difficultés futures ; et vous avez tous promis de l’accomplir jusqu’au dernier souffle ; jusqu’à l’oubli du passé, il a été approuvé par votre libre arbitre ; donc le Jugement Dernier fait aussi partie de votre reconnaissance ; vous êtes entré en alliance divine avec les chérubins divins des jugements définitifs ; ce sont les mêmes créatures divines qui vous ressusciteront dans une chair nouvelle ; une chair qui n’est pas en engendrant ; c’est une chair qui sort du magnétisme solaire ; une chair qui a une alliance divine avec l’éternité, chair immortelle ; chair correspondant à la seconde naissance ; à la deuxième fois ; et au deuxième ciel ; mon divin Fils Solaire Christ a dit : Je suis la vie et je suis la mort ; il voulait dire : je peux remplacer ta chair mortelle par une chair immortelle ; parce que tout est sorti de moi ; ce qui appartient à mon Père est aussi au Fils ; mon divin Père est en moi, et moi en Lui ; mon Père et moi, nous formons une seule chair ; un seul esprit ; un seul mandat vivant ; mon Père et moi, nous formons le communisme pensant de la Trinité suprême ; tout cela et quelque chose de plus, mon divin Fils a voulu vous le dire dans cette parabole immortelle ; immortel dans le passé ; et immortel dans le présent et le futur ; puisque les Écritures divines acquièrent une nouvelle dimension dans la connaissance humaine ; avec la Science de l’Agneau de Dieu, le dernier chapitre se termine sur cette planète microscopique appelée Terre ; mon divin Fils, il a aussi voulu vous l’annoncer ; quand il a dit : je suis l’Alpha et l’Oméga ; le commencement et la fin ; Il voulait vous dire : Je commence par Doctrine toute vérité, et je la termine par Doctrine ; car toute Doctrine est une Parole vivante, issue de mon divin Père ; un Dieu vivant ; Pour quelque chose mon divin Père a dit : Que la Lumière soit et la Lumière a été faite ; aussi des mots vivants ; par eux les univers vivants sont nés ; et tu es une de ces essences vivantes ; Oui enfants de la Terre ; mon divin Fils Solaire a voulu vous dire beaucoup de choses ; plus, vous l’avez tué ; Je ne vous blâme pas ; mais à tes parents qui étaient avant toi ; le blâme tombe sur ceux qui ont comploté sa mort ; et pas dans n’importe quelle course ; c’est le Père divin qui juge ; et non des hommes ; que ni remplir avec honnêteté, ni leur propre justice terrestre ; justice temporaire ; fait avec un calcul démoniaque ; eh bien, mes humbles enfants, ils n’en tiennent pas compte ; parce qu’ils n’ont pas assez d’argent ; d’une telle justice, il n’y aura pas pierre sur pierre de son édifice ; c’est-à-dire qu’il n’en restera aucun héritage ; mon divin Feu Purificateur est en chacun ; car tu as l’innocence ; votre devoir dans la vie était d’avoir gardé une telle innocence indemne ; quelle que soit la doctrine que vous avez choisie comme destinée ; conserver cette innocence au milieu des tentations de la vie, est le but suprême de votre esprit ; ainsi tu as promis dans le Royaume des Cieux ; toute ta pensée est lourde de Justice divine ; aucune pensée que vous avez eue dans la vie ne reste en dehors de cette Justice divine ; vous l’avez également demandé ; et vous avez aussi demandé, qu’une partie de la Justice divine, soit faite dans la même Terre ; c’est pourquoi beaucoup se punissent ; d’autres se récompensent ; ils sont en attente de récompenses du passé ; ce qui n’est pas donné dans une existence est donné dans une autre ; si une faute n’est pas punie ou une dette n’est pas payée dans une existence, la loi s’accomplit dans l’autre ; c’est la seule raison de l’infinie variété des destins observés sur Terre ; Il en a toujours été ainsi ; depuis le commencement du monde ; même Adam et Eve ont également accompli cette loi ; ils avaient de nombreuses lois du destin en suspens ; leur chute dans la désobéissance n’était pas la première ; ce ne sera pas non plus la dernière ; c’est toute une histoire galactique ; que maintenant pour la première fois le monde saura ; Je n’ai fait connaître d’Adam et d’Ève que ce qu’il était commode de savoir d’eux ; Il ne faut pas oublier que la philosophie de la Terre est une philosophie de la preuve ; il ne lui est pas donné de tout savoir ; S’il savait tout au temps de l’épreuve, cette philosophie demandée par les esprits humains serait faussée ; il y a beaucoup d’êtres humains qui critiquent la façon dont le Père divin a fait les choses ; et ils se révèlent même ; ce sont des esprits ignorants ; attaché à un présent et à ses conforts ; ils veulent modeler l’Univers, à leur guise ; ces esprits d’ignorance ne savent pas que pour qu’ils soient vivants, des événements inouïs se soient produits ; qu’il y eut un sacrifice colossal de la part des Vertus vivantes ; que l’Univers a bougé et bouge encore ; Ces esprits ignorants et ingrats ne savent pas que de même qu’il y a des mères humaines, il y a aussi des mères solaires qui sont créatrices d’esprits ; ce qui est au-dessus est égal à ce qui est au-dessous ; quand ils le sauront et le verront, ils se frapperont la poitrine au milieu des pleurs et des grincements de dents ; tout créé avait un commencement ; et chaque principe coûte ; rien n’est facile dans l’Univers ; il y a des naissances de vie au Ciel et des naissances de vie sur Terre ; à la fois vers le haut et vers le bas ; la loi de la création est universelle ; c’est la même chose pour tout le monde ; les variétés des destinées, chacun les crée ; il en est conscient ; Sur le chemin du retour à la vraie vie, qui est la vie éternelle, tout esprit voit avec étonnement et honte, qu’au-delà de la vie humaine, il y a une activité abyssale ; une activité entre monde et monde ; entre soleil et soleil ; et si c’est un esprit illuminé, allez comprendre avec émotion la mission de mon divin Fils Premier-né ; là, il comprend son message divin, dont il fait référence à la doctrine, à ce que voient ses yeux spirituels ; l’éternité enseignée et annoncée par mon divin Fils, se montre également à tous ; croyants ou non-croyants ; l’esprit fait le voyage de retour par le même chemin qu’il a emprunté, lorsqu’il s’est réincarné dans un bébé humain ; la même chose arrive avec les premiers esprits ; avec les esprits qui ont demandé d’essayer la philosophie vivante dans d’autres familles ; et que vous appelez des animaux ; car je dois vous dire que beaucoup d’entre eux étaient des créatures humaines dans des mondes lointains ; de plus, ils ne connaissaient pas la philosophie qu’ils vivent ; en vertu de leur libre arbitre, ils ont demandé et obtenu ; il y a tout dans le troupeau du Seigneur ; et que tout n’a pas de limites ; rien n’est impossible pour le Créateur de vos vies ; de même qu’il vous a créé, il a créé avant vous, l’Univers Extensif Pensé ; nier son existence divine, c’est se nier soi-même .-

Écrivez : ALPHA ET OMÉGA .-